Geckoboard

Plus complet que les autres data dashboard

  • geckoboard-logo

    Mettez-fin à vos développement maison de tableaux de bord statistiques pour unifier vos données, Geckoboard propose au moment de l’écriture de cet test plus de 100 connexions aux sources et outils du marketing online les plus courants. Tableaux de bord sur mesure, partage, SSL et custom domain : tout est là pour être adopté à partir de 17$ par mois.

  • Screenshots Geckoboard

  • Sur le dernier projet, l’idée initiale était de développer un tableau de bord qui remonterait nos KPI business principaux afin d’afficher ces derniers temps réél sur un écran TV partagé. Le truc startup quoi.

    Mais finalement en fouillant et recoupant entre les solutions de business intelligence et des outils à la Zapier, j’ai finalement trouvé le tout-en-un : Geckoboard. Présenté comme un tableau de bord temps-réel, GeckoBoard est le couteau-suisse des KPI dashboard, il se connecte à tous les outils du marché dans tous les support, en résumé très exhaustif, et permettra de  couvrir les 90% de votre besoin de développement. Les 10% restant pourront être injectés par les custom widgets avec des push JSON. Gardez donc vos développeurs pour ces derniers push plutôt que pour réussir un exercice de style de reporting que Geckoboard a sur faire.

    Les connexions

    Ci-dessous un aperçu des intégrations les plus courantes disponibles sous GeckoBoard, la liste complète ici.

    • Web Analytics : Google Analytics, Mixpanel, GoSquarred, Clicky, Chartbeat, Webtrends
    • Réseaux sociaux : Twitter, Instagram, LinkedIn, Vimeo, Facebook, Google+, Buffer, Bit.ly, Mention, Klout
    • Publicité online : Google AdWords, Hubspot
    • CRM : Salesforce, HighRise, UserVoice, GetSatisfaction, Intercom, Zendesk
    • Emailing : Mailchimp; AWeber, CampaignMonitor, Active Campaign, Sendgrid
    • Monitoring Infrastructure, IT : New Relic, Amazon AWS, Pingdom
    • Gestion de Projet : Atlassian Jira, Basecamp, Airbrale, Trello, Github
    • Autre sources : Google Sheets, Google Calendar, .CSV, RSS
    • Landing pages : Unbounce
    • Divers : images, heure et date
    • Ventes : Shopify, Recurly, Paypal, AdSense

    Chaque intégration propose entre 1 et 10 informations possible, et pour des API complexes, à l’instar de Google Analytics, les segments et filtres sont aussi disponibles.

    Le plus difficile ne consiste pas à construire votre tableau de bord, mais à réfléchir quelles de ces informations sont vitales, des KPI et non pas des indicateurs secondaires afin de préparer le dashboard le plus efficaces en termes de prise de décision business. Mais heureusement, Geckoboard permet de créer plusieurs onglets, plusieurs tableaux de bord, à vous de bien organiser.

    Données internes

    Si des données clés de votre business model ne sont pas suivies dans des outils tierces, comme dit plus haut, Geckoboard propose plusieurs façons de récupérer et d’intégrer celles-ci : via un import manuel de fichiers .CSV ou Excel, via la lecture d’un fichier Google Docs que votre système update ou la méthode de passer par un batch automatisé en JSON.

    Affichages et cycles

    Une fonction maline permet de créer des diaporama pour publier plusieurs dashboard à la fois avec la même échelle de temps. Un outil très intéressant qui permet donc de créer tableaux de bord par sujet : ventes, disponibilité, projet, analytics, réseaux sociaux et un dashbord KPI principal.

Ci-dessus un exemple de dashboard

Ci-dessus un exemple de dashboard

Limites actuelles

La première est clairement le manque actuel d’une application mobile et tablette sur Android (aussi), seulement disponible pour iOS sur mobile. Les tableaux de bord sont souvent des points de discussions lors de meeting ou réunion, et des vues partagées que chacun peut consulter sur sa tablette est un plus par rapport à un écran partagé dans la salle de réunion.

L’autre point qui pourrait pousser du mode vue au mode analyse serait la possibilité de pouvoir générer des calculs pour faire ressortir des ratios ou bien des ROI directement avec vos données. Par exemple un KPI qui est le lifetime value calculé sur les données ventes / abonnés / durée.

On peut aussi se poser la question de la protection de vos données, qui devient sensible lorsque c’est les secrets de votre business qui sont dans les tableaux de bord.

Une galerie plus large de templates orientés business serait aussi très appréciée, car finalement les KPI par thèmes sont souvent les mêmes en ecommerce, en éditorial, en cloud share.

Conclusion

A partir de 17$/mois, un développement interne de ce type d’outil devient complètement absurde. Surtout avec l’évolution rapide des API. C’est donc un outil presque indispensable à prévoir lorsque vous gérer autre chose que du Web Analytics aujourd’hui.

Leave a Reply