• aside

Est-ce que les livres au sujet du marketing online sont-ils encore pertinents ?

Blogs VS livres...

A l’heure de l’Internet, des blogs, des livres blancs, des webinars et des tweets, peut-on encore trouver de la valeur ajoutée dans les livres spécialisés au sujet du marketing digital ? Est-ce que les contenus ne seraient pas obsolètes avant même de passer sous presse?… C’est en rangeant ma bibliothèque que je me suis récemment posé cette question. Tous ces ouvrages, je pourrais les jeter que je ne perdrais sûrement pas grand chose en terme d’information utile. Et bien figurez-vous que non!

  • L’objectif d’un contenu online face à un contenu papier.

    Prenons l’exemple de contenus spécialisés : le référencement naturel, le design, l’impression 3D ou bien l’affiliation. Ce sont des leviers très puissants de trafic, surtout sur les niches. Les articles et autres contenus que l’on trouve online foisonne, mais ils ne restent très souvent que des accroches commerciales. Pour 1 site/blog qui publie de vrais tutoriels ou articles de fond, il en existe 10 voir 100 qui reprennent l’actualité sans développer (De bons exemples : TutsPlus, WPBeginner, PPCHero). Et c’est sur ce point qu’un livre ne peut se contenter de rester en surface car son objectif n’est pas de chercher une conversion. Les vrais secrets de fabrication restent des secrets. Qui publie des blogs, des articles? Souvent c’est des indépendants, des agences, et c’est pour cette raison là que beaucoup ne vont pas vous dévoiler en entier les techniques et les stratégies qui ont fait leur succès. Un livre quand à lui est souvent bâtit sur un retour d’expérience et des set-ups qui marchent. Je me souviens de l’excitation à lire et à appliquer la technique du 100% Negative Campaigns  ainsi que l’explication très poussée sur le calcul du QS sur Quality Score in High Resolution acheté sur Amazon, j’ai effectivement trouvé la piste sur des blogs, mais la recette était dans le livre. On a là tout simplement une autre stratégie, via des articles accrocheurs on vend du service, via un contenu très spécialisé sur un on vend le livre.

    1 point pour le papier.

  • Internet et les outils online évoluent plus vite que le papier

    C’est pour cela qu’il faut constamment appliquer un filtre très sévère sur vos lectures papiers : acheter un manuel ou livre sur Google Analytics ou Google AdWords est très risqué. Un bon exemple : “Analytics 2.0” à l’époque très en avance, aujourd’hui je ne suis même plus sûr qu’aucun tutoriel ne soit encore utilisable tellement l’interface et les fonctionnalités ont changé. Cela pour souligner que les manuels ou documentations sur les outils de marketing online ne servent pas trop à grand chose, cibler plutôt les livres sur ce qu’on peut en faire et les stratégies que les instruments.

    1 point pour les contenus online
    (sous réserve de filter vos résultats Google avec date “moins de 1 an”.

 

Leave a Reply