Conseils SEO pour les wikis, les CP et les guest-post

Le (bon) contenu est roi. Je ne serai pas le premier ni le dernier à vous le dire, cette prémisse est incontournable pour qui veut faire du (bon) référencement. Et en plus d’être valable pour le contenu publié sur votre site, ce (bon) conseil SEO s’applique aussi aux contenus externes que vous serez amenés à écrire pour créer des pages à backlinks et des échanges de liens.

Update Google Panda 3.6 et Penguin 24 avril : ces 2 filtres de l’algorithme du moteur confirment encore une fois que les critères visant à créer du contenu de qualité (traduit orienté user plutôt que moteur), et viennent conforter ces pieux conseils de rédaction optimisée (… et bien sûr n’hésitez pas à lire le guide de bonnes pratique pour la rédaction web et référencement).

Conseils pour la rédaction :

  • Contenu : Personnalisez votre page de sorte que le contenu ne soit pas juste ennuyeux, ça saute sous le sens mais combien de CP ne respectent pas cette règle. Un backlink a plus de valeur pour Google lorsqu’il est cliqué! Alors débrouillez-vous pour que les internautes ne deviennent pas des drop-offs (terminologie Google Analytics visitor flow qui me plait bien).
  • Liens : il est important de toujours faire des liens vers votre site, autrement quel est l ‘intérêt des pages wikis ou CP… 2 à 3 liens max sur CP, et jusqu’à 5-7 en wiki, tout en variant les pages de destination (utilisez des deeplinks stratégiques sur votre site ou encore des liens avec ancre si c’est la homepage). Evitez les liens type “cliquez-ici” et “lire la suite”, il faut enrichir en sémantique pour les moteurs (d’autant que ces expressions dévalorisent le lien, la page, idem dans vos emailings). Enfin vérifier aussi les politiques de liens en dofollow sur les site de CP et wiki, tous ne fournissent pas du dofollow et peuvent modifier vos liens en javascript ou nofollow…
  • Format : Vous pouvez faire toutes sortes de changements dans un wiki, la mise en forme comme du texte en gras  pour les mots-clés importants, de l’italique, puces, sous-titres, vidéos YouTube, des images supplémentaires et bien plus encore (consultez les pages d’aide Wiki pour obtenir des instructions). Une hypothèse est qu’un article web enrichi avec d’autres lien que les vôtres (surtout des backlinks vers des sites à forte autorité) améliorera d’autant votre PageRank.
  • Augmentez l’intérêt du lecteur : le style journalistique qui comprend un court résumé dans la partie supérieure suscitera une lecture et du clic. De plus les premiers mots forment souvent le snippet des SERPs par Google (qui sont automatisés dans certains cas).
  • Vérifiez que votre page contient vos informations contact (coordonnées physique et/ou réseaux sociaux). Ajouter un logo en haut à gauche pour favoriser l’identification.

Bien que la tendance textes descriptifs annuaires, site des communiqués de presse est très orageuse (blacklistés Google, perte de rankings,…), cette technique de linkbuilding est toujours efficace, elle demande par contre beaucoup plus de sélection que de volume avant de vous lancer dans la publication!

Hésitez pas à me donner vos autres tuyaus @palbertus

10 Comments

  1. Pour les liens, je privilégie effectivement les ancres de longues traines super variées mais sémantique et non des “cliquez ici” comme ont peu le lire parfois… Sinon, un lien sur le nom de son site, rien de plus naturel non plus… Pensez user, tout simplement.

  2. Bonjour Patrice,

    Pour ma part, je considère votre article très intéressant et complet, merci donc pour ce partage :p

    Il est clair que la participation d’une tierce personne à l’activité de notre blog est en général favorable au référencement, tant que le contenu apporté est de bonne qualité !

    Le seuil détail restant flou pour moi est celui du statut d’auteur sur Google plus, revient-il au propriétaire du blog ou à l’auteur de l’article?

    Merci encore :p

    Marie

  3. Les liens “Nofollow” avec texte d’ancres non-optimisées “cliquez ci” sont au contraire bon à prendre en ce moment…

  4. Bonjour Patrice,

    Désormais, il va falloir faire très attention à la qualité des contenus produits mais je rajouterais qu’il sera primordial de travailler sur la  la notoriété des domaines.amicalement

  5. Votre article est très déconcertant…

    Voilà au moins un mois que je m’amuse à mettre des “par ici”, “cliquez ici” y tutti quanti sur les articles dans le but de faire plaisir et à Google et là vous me dites le contraire…

    Au secours !!!

  6. Très beau article, avec la qualité qui doit être présente dans tous les articles j’essaye à chaque fois d’introduire le plus possible de liens ce qui fait amuser pinguin ^^

  7. Vous avez une source particulière pour affirmer ça ce cette façon ? Je veux 
    “Un backlink a plus de valeur pour Google lorsqu’il est cliqué”
    bien le croire volontiers, mais j’aimerai une bonne étude 🙂 

    • @Sam, merci pour la remarque c’est toujours intéressant d’échanger. Google peut déterminer l’importance d’un lien au-delà de le comptabiliser : la qualité de la page du backlink (PageRank, nombre de liens entrants, le temps passé sur cette page, d’autres actions prises sur la page, et bien sûr le taux de rebond, les chemins d’entrée) + la qualité du lien (Nombre de clics). Tout cela permet au moteur d’avoir une indication de la “nécessité” * de ce lien pour le considérer ou pas.
      Malheureusement pas d’étude que je connaisse mais une expérience que beaucoup des backlinks trouvé dans Google Webmaster Tools sont souvent les backlinks organic et bien placés, et que souvent ceux liée à des campagnes de netlinking au rabais n’y sont pas classés 😉

Leave a Reply