• aside

Créer une liste de mots-clés pour votre référencement

Voici un petit aide-mémoire des différentes méthodes old-school et modernes pour bâtir une liste des mots-clés et préparer un référencement efficace. Efficace ? En appliquant une règle d’or du SEO : privilégier les mots-clés générateurs de trafic découlant de vos produits et votre activité. Et un bonus : une grille mots-clés pour calculer le score SEO que je vous propose ci-dessous.

Recherche de mots-clés : casser les idées reçues du référencement

Un bon marketing commence par une étude de marché, le référencement aussi !

Souvent délaissé involontairement ou non dans les projets de création de site Internet (souvent en faveur du budget développement), l’étude de marché dans le marketing Internet consiste tout simplement à l’étude des mots-clés sur lesquels ont souhaite se positionner. Les premiers mots-clés sont ceux de votre client : ses catégories de produits, ses slogans publicitaires et son vécu dans la vente des produits. Déclenchez en interne un brainstorming, planifiez un kick-off avec le client. Objectif : rassembler une liste de départ (pouvant aller d’un minimum 10-30 pour une activité simple à 100-300 voir plus pour de la vente en ligne), cette liste est “vierge”, elle constitue la base des analyses sémantiques à l’aide des outils SEO que nous allons étudier ci-dessous.

Elargissement des mots-clés : la concurrence

Deuxième étape toujours déconnectée de tout outil SEO, la recherche préliminaire moteurs de recherche pour étoffer cette liste de départ par les expressions de vos concurrents. Plusieurs méthodes pour collecter ces mots-clés sont à effectuer en parallèle pour ratisser au maximum. Cette passe va ainsi permettre de ne pas manquer des variantes d’apellation des produits, elle est primordiale pour un site internationnale où le français diffère du Québec à la France et les pays francophones.

  • Les titres des pages principales de vos concurrents : grâce à la commande site:domaine.com/* intitle:produit pour balayer les pages principales indexées par Google pour un produit en question (l’exemple ici montre que le mot-clé “ski” est associé avec “guide station ski”, “réservation séjour ski” ou encore “hôtels près de …ski”, “hôtel ski …”). Faire cette manipulation pour vos 5-10 principaux concurrents (d’après une liste que vous aurez composé)
  • La recherche du référencement naturel : En-dehors de vos concurrents se retrouveront d’autres acteurs, nouveaux challengers ou pure players pour vos produits, cette fois-ci on listera tout simplement les mots-clés les plus souvent remontés sur vos mots-clés produits/métiers stratégiques. Cette étape va permettre de remonter les troncs de mots-clés et les expressions combinaisons (ex: “hotels, meilleurs hotels, guide hotels, réservation hotel”)

Vous voici prêts, avec des données déjà très intéressantes pour lancer un premier suivi des positions Google (et des 7% d’autres moteurs de recherche!) pour faire l’état de votre visibilité sur les moteurs de recherches. Mais surtout le vocable que vous avez récolté va permettre de lancer la sémantique sur toutes les combinaisons disponibles et qualifier les expressions clés du référencement à intégrer sur votre site.

Analyse sémantique : l’arrivée de la notion de longue traîne

Ici commence le référencement naturel dit “longue traîne”, et malheureusement souvent c’est aux étapes précédentes de mots-clés trop simples qu’il s’arrêté pour les entreprises non adeptes du référencement. On livre un site fonctionnel et… on prie ? Combien de sites ont été mis en ligne avec des Title HTML non-optimisés, utilisent dans leurs corps de texte des mot-clés trop concurrencés, ou alors sans volume de recherches et n’ont aucune balise ancre vers les pages cruciales des produits. Bref, voici où débute la valeur ajoutée que le référenceur va apporter  un aperçu des techniques pour améliorer vos positions Google, gagner en visibilité et notoriété pour les utilisateurs.

Outils mots-clés : outils de suggestion, PPC, volumes de recherche

Ci-dessous, une checklist pour créer des nouveaux mots-clés pour gagner des positions Google, gagner en visibilité et notoriété pour les utilisateurs et surtout générer du trafic ciblé sur votre site Internet.

Bien qu’on parle souvent de SEO, la manne des informations concernant provient surtout d’outil du PayPerClic (PPC), à l’instar de Google AdWords Générateur de mots-clés qui fut l’un des premiers pour fournir aux annonceurs de pistes sur l’achat de nouveaux mots-clés. Et bien figurez-vous que les informations PPC sont très utiles pour le référencement naturel aussi ! Voici la liste commentée des outils pour élargir vos mots-clés et qualifier ces derniers selon une règle d’opportunité; opportunité correspondant à des volumes de recherches, une concurrence faible ou acceptable.

Sources pour la recherche de mots-clés :

  1. Google Analytics : bien que la majorité des mots-clés générant l’audience soient déjà “acquis” par vos pages, nombreuses expressions à 1 visite vont permettre de trouver de nouveaux tronc sémantiques pour la longue traîne. On va alors remonter ces mots-clés dans notre grille mots-clés, onglet “Analytics”. Et pour vous faciliter la tâche, Concentratemepropose un outil très puissant pour repérer les expressions clés 1 mot, 2 mots, 3 mots et les troncs mots-clés.

    Concentrateme.com : Analyse de la longue-traîne d’après vos données Google Analytics

  2. Google AdWords :si vous avez déjà des campagnes PPC précédentes, vous trouverez toutes les données pour recenser les mots-clés ayant généré un volume d’impressions important et un taux de clic correct (CTR > 1% pour des expressions ciblées, expression de plus de 1 mot). Ces mots-clés là sont à prendre au sérieux aussi pour le référencement naturel et pérenniser des expressions que vous avez constaté efficaces dans les liens sponsorisés. Si vous n’avez pas encore de campagnes, faites une campagnes simulation avec un budget de 50-100€ sur 2 semaines pour remonter des données suffisamment représentatives à partir des mots-clés de l’étape préliminaire. Adwords va rapidement vous proposer d’autres suggestions ! Campagne AdWords : une solution peu onéreuse et idéale pour tester vos mots-clés avant de les adapter au référencement naturel

    Outil Opportunités AdWords : Suggestion de nouveaux mots-clés contextuels

  3. Recherche de mots-clés en ligne : bien que pour la plupart encore (trop) anglophones, les outils KeywordCompetitor, SEMRush, Miva (payant), ExactFactor (gratuit 5 mots-clés), KPMRS,   SpyFu, iSpionnage et bien sûr Wordtracker (Freekeyword en gratuit mais limité, ou abonnement) sont des sources importantes pour croiser vos mots-clés initiaux et trouver de nouvelles combinaisons. Chaque solution PPC en ligne a son propre modèle d’algorithme pour la découverte de nouveaux mots-clés en lien (faire attention aux solutions payantes qui finalement iront utiliser l’API de Google AdWords sans vous livrer de fonctions supplémentaires !). Et pour rester à jour, voici le flux Delicious concernant ces outils : http://delicious.com/palbertus/keywords
  4. Orthographe, pluriel, combinaisons : sur les termes les plus concurrencé, les moteurs de recherche vont aujourd’hui faire une différence dans les résultats. A vous de placer certaines variantes dans vos contenus. De plus Google propose un outil de suggestion de mots-clés ainsi que des recherches associées en bas de listes.
  5. Logiciels SEO : Advanced Web Rankings qui propose depuis la version 7.1 la gestion des volumes de recherches et la suggestion avancée via l’API AdWords – Market Samurai un outil en Adobe Air très puissant qui centralise la recherche de mots-clés contextuels Organic/PPC/Local  (suggestion Google, trends, synonymes, AdWords) et ajoute des indicateur type SEOT (concurrence) SEOC (opportunité) – RankTrackerde la solution SEO Powersuite. AWR 7.1+ : La nouvelle fonction de gestion des priorités mots-clés selon les données de l’API Google AdWords

    Market Samurai : nouveaux indicateurs de mots-clés type Local SEO, et la comparaison recherche “exacte” et large

  6. Réseaux sociaux : Nouveauté dans la recherche de mots-clés, les réseaux sociaux représentent bientôt 20% des recherches sur Internet dont la majorité dans les Vidéos. Les outils de type SocialMention ou Twitter Trend vont permettre de connaître les tendances et les mots-clés des contenus en temps-réelpour positionner rapidement vos futures pages sur ces recherches.

    SocialMention : l’outil tout-en-un pour analyser les tendances réseaux sociaux, l’e-reputation et les contenus temps-réel

Sélection des mots-clés : le bonus

Et enfin, après avoir récolté de nombreux nouveaux mots-clés, nous allons pouvoir qualifier ces derniers pour trouver des niches de référencement et des leviers de trafic pour votre site. Cette dernière étape consistera à rassembler les indicateurs clés suivants pour chaque mot-clé : volume de recherche (selon Google AdWords PPC, volume global local), concurrence (nombre de résultats Google pour une requête). A partir de ces données nous pourrons appliquer une formule de pondération pour repérer les opportunités SEO.

La fonction ImportXML de Google Docs pour récupérer le nombre de résultats Google sur une requête

Google Docs et Excel : scripts automatiques

Un exemple : Une feuille de calcul Google Docs avec la fonction importXML() qui va recherche des résultats dans une page, et ici en l’occurrence le nombre de résultats sur une expression donnée, en mode “exact” ou large.


La formule du référenceur pour la sélection des mots-clés selon les critères de concurrence, volumes de recherche

Formule magique pour la sélection des mots-clés

Ici le document de travail pour les mots-clés d’un client. Après avoir récupéré manuellement (je ne vous le souhaite pas) ou via Advanced Web Raking et Google AdWords les données citées plus haut; voici la grille de calcul qui va appliquer la pondération selon les critères pour en faire ressortir l’accessicibilité SEO, le graal du référenceur pour la sélection des mots-clés. On remarque sur cet exemple 3 expressions niches sur lesquels les résultats seront rapides en créant du nouveau contenu bien optimisé.

Pour plus d’info sur la formule et les critères de pondération; contactez-moi !

Mes partenaires :

46 Comments

  1. Excellent article Patrice, limpide et logique. Nous (profanes) n'avons pas encore suffisamment le bon réflexe de réaliser une étude de marché SEO avant de lancer notre activité sur le Net. Avec ton billet, on en comprend l'utilité.

    • "Position" : permet de prendre en compte la position d'un mot-clé s'il est déjà ranké sur Google (et dans la formule on traitera avec plus d'importance un keyword en 2e, 3e page pour renforcer son référencement)

    • Hello Keeg.
      La colonne "position" est tout simplement la position Google d'un mot, et cela permet de pondérer en positif ou négatif lorsqu'un mot est déjà classé. Exemple : position entre 25-45, tu vas renforcer le référebcement pour faire monter le classement – Position 1, aucune action nécessaire, on pondère négatif – Position non classé, etc…

  2. Excellent Panorama.
    Il m'a remis en mémoire la question dun confrère au SES 2006
    "mais tes 100 000 mots de Longue Traine tu vas les utiliser comment ?"

    et ma réponse fut
    "je ne les utilise pas car je les ai déja générés, je m'efforce d'en générer d'autres par les combnatoires et les variantes.

    En bref, je ne cherche que les top mots, les autres sont générés par le contenu.
    Cette attitude est aux antipodes du "tout est sous controle".

    Cordial salut
    David

    • @David : toujours aussi fidèle je vois 😉
      Effectivement, les nouveaux "troncs" sont souvent plus importants que les tonnes d'expressions longue traine (à moins que tu fasse appel à un générateur à la volée, type Kryter). et pour cela Concentrateme permet la reconnaissance de ces tronc en choisissant 1mot, 2 mots, 3mots.

  3. Super un grand merci pour cette methodologie. Je rajouterai dans le tableau une colonne 'Potentiel de conversion' afin de determiner les mots cles prioritaires en fonction de cet indice et de l'estimation de trafic du mot cle, ceci afin de bien identifier les mots cles les plus importants.

    Je serais tres interesse pour avoir le docs Google pour tester la formule !

    Antonin

  4. Merci pour cet excellent travail de synthèse qui propose une méthodo très intéressante. J'ai juste un souci par rapport à votre première étape ( brainstorming client) , en fait le plus souvent j'ai constaté en local ( Tunisie) que les clients sont peu collaboratifs ( par méconnaissance souvent) en termes de proposition de mots clés et que cela génère souvent des malentendus par la suite.

  5. Il est primordial de se fixer une liste de mots clés au lancement de son site pour partir dans le bon sens et réussir son référencement dès le début. Mieux vaut ne pas s'engouffrer inutilement dans des requêtes trop concurrentielles quand on peut capter plus facilement des visiteurs sur des requêtes moins recherchées !

  6. J'utilise depuis longtemps google adword pour trouver les bons mots clés, cet outil est très fiable si l'on coche dans le menu de gauche "exact". C'est le petit truc qui fait la différence, et j'ai mis plus d'un an pour le découvrir ! allez à plus 🙂

  7. Merci pour l'article, a mon avis Google AdWords n'est pas vraiment précis pour le nombre de requêtes pour les mots clé, il nous donne juste une idée et un aide précieux pour choisir les mots clé.

  8. Bonjour,

    Je n'arrive pas à trouver de réponse aux questions " à combien de caractères les mots clefs analysés par google se limitent-ils " et " les accent sont-ils pris en compte par Google ".

    Après avoir testé de mon côté, les résultats sont parfois contradictoires et j'avoue que c'est un peu le flou du coup.

    Si quelqu'un a une réponse ?

  9. Plutôt bluffé par la qualité de l'article et son exaustivité, c'est enregistré dans mes tablettes ! Je n'aurai pas pensé à utiliser Google Docs, cela donne des idées. (Et par contre, total hors-sujet, mais j'ai vraiment du mal avec les commentaires triés par dates inversées… mais bref, c'est un détail…)

  10. Bonne petite piqure de rappel que de rappeler l'importance cruciale du travail et de l'optimisation des mots clés dans le référencement d'un site. Comme cela a été évoqué dans les précédents commentaires, je suis aussi ouvert à avoir des analyses intéressantes sur les outils Google pour faciliter ce travail laborieux. Well done Patrice !

  11. Super cet article merci ! C'est vrai que avant toute chose, il faut réaliser une étude de mots-clés pertinente, non seulement ça fait gagner du temps, mais en plus si elle n'est pas faite, votre référencement ne sert quasiment à rien

  12. Bonjour,

    Je trouve superbe l'idée de la fonction XML pour importer directement les résultats de Google, mais impossible de récuperer le document excel ! Est-ce possible ou pas? Merci bcp!

  13. Bonjour. Premièrement, bravo pour l'article. En effet, je suis en train de mettre en place un process pour déterminer les bons mots clés avant de créer un site client et de le référencer. Je me suis casser les dents bien trop de fois avec des mots clés à forte concurrence où vous vous tuer à la tâche pour une cause perdue d' avance. Cependant, jai un petit problème. Je ne trouve JAMAIS de mots clés qui drainent un peu de trafic (mot clé exact dans Ad Word) et qui nont pas de concurrence "élevée". Sur quoi dois-je me baser pour estimer si je dois prendre ce mot clé ou si ce nest pas la peine ?

    Merci pour vos lumières.

    Salutations . Alexandre I

  14. Salut,
    Toujours d’actualité l’article ! Et vraiment excellent.
    Bien la référence à MarketSamurai, toujours bon, et à l’utilisation d’Excel souvent sous-estimé par les newbies… Je plussoie pour SemRush aussi qui est vraiment bien. Il y a aussi keywordcountry.com qui n’est pas trop mal.

    J’avoue que j’utilise surtout des outils payants, mais les outils gratuits peuvent parfois se révéler pas mauvais.
    Pour une vision un peu différente (c’est à dire à un autre niveau) j’ai fait un petit post sur le blog de l’agence rédaction web : http://www.agence-redaction-web.fr/blog/recherche-de-mots-cles-tutorial-complet-pas-pas/ qui peut compléter celui-ci surtout pour des débutants.

  15. Article très sympa, et beau relais de l’infographie. Kiss metrics à réaliser un article sur le “ciblage” des mots clés également qui vient bien en complément de cet article. Du bon boulot gg 😉

Leave a Reply