• aside

Rachat de domaines expirés : le guide SEO

Une stratégie de référencement agressive fait souvent appel au rachat d’anciens domaines, dit domaine expirés ou parqués, et qui ont l’avantage d’intégrer des mots-clés. Bien que ce soit fréquemment survendu par des agences ou autre, le mot-clé dans le domaine n’est pas la finalité du référencement naturel (ça se saurait !), mais cela permet malgré tout de prendre un atout supplémentaire sur des univers très concurrencés.

La difficulté de trouver les bonnes opportunités de domaines expirés

Celle-ci se résume en 3 points :

  • Pour qu’un domaine soit ouvert au rachat, il faut qu’il soit expiré, dans le domain public ou encore ouvert aux enchères
  • Le marché des domaines expiré est beaucoup plus faible que celui des nouveaux : les possibilités sémantiques restent encore à ce jour infinies sur les nouveaux domaines, avec les TLD (Top Lev Domain, le .fr .com et autres) les plus répandus.
  • Le marché de l’occasion des domaines expirés est très concurrencé et très faible aussi, d’où des enchères sur des mots-clés génériques pouvant aller rapidement à des dizaines de milliers d’euros

Et plus un ancien domaine sera fort en PageRank et son link profile élevé -nombre de backlinks -, plus son autorité latente importante pour les moteurs, plus son enchère et la concurrence sera accrue, ce qui risque de pénaliser votre budget juste à l’achat du domaine. Les plates-formes d’enchères tiennent aujourd’hui compte de tous ces paramètres SEO pour fixer les prix de vente. Le rachat de domaine expiré est devenu tellement profitable que nombreux market place, courtiers (domain brokers) et solution en ligne de rachat de domaine ont vu le jour ces dernières années. Pour n’en citer que les plus actifs : Sedo achat/vente, DomainFace (application desktop de la famille NobeSamurai).

Stratégies à suivre pour la sélection du domaine

Le choix des mots-clés de domaine revient souvent à la question fondamentale du référencement naturel : niche ou générique ? Une expression trop ciblée “estimation immobilier d’entreprise” et “estimation immobilier”  ne présentent pas du tout les mêmes volumes de recherche. Bien que l’un soit plus accessible au résultats Google, il risque rapidement de saturer en trafic. De plus, trouver le nom de domaine qui représente votre mot-clé produit générant le trafic le plus important est souvent la recette idéale (exemple : “aspiration centralisée” représente dix fois plus d’audience que “aspirateur central”, “centrale d’aspiration” et autres cumulés).

Le rachat de domaine apporte ici des nouvelles variantes : 1 domaine âgé présente une autorité sur le web beaucoup plus importante qu’un nouveau domaine (sous réserve qu’il soit fiable, lire cet article sur les points à surveiller pour le rachat d’anciens domaines). Et c’est pourquoi on ne part pas de zéro et selon cet historique et popularité, l’accès à des univers plus génériques ne relève plus de défi (ou de l’inconscience!).

Du coup, l’on revient à la démarche SEO pour la sélection de l’expression keyword idéale : volume de recherche, nombre de résultats, compétition. Le but étant de trouver une niche et surtout d’avoir une disponibilité d’un ancien domaine fiable sur cette niche SEO.

Les opportunités référencement naturel à ne pas manquer

Dans la même stratégie, l’acquisition de domaines ayant un historique et une autorité sur des requêtes secondaire permettra leur utilisateur pour des sites d’alimentation longue traîne du site principal. Tout en respectant les bonnes pratiques (j’entends par là les sites satellites et le duplicate content), vous pourrez bâtir des sites qui vont permettre de faire passer du juice sur des univers de mots-clés plus précis vers le site plus large.

Domaining : couper l’herbe à vos concurrents

Le domaining consiste à maintenir un catalogue de domaines, qu’ils soient actifs, destinés à des redirections (variantes de votre marques, TLD localisé) ou bien encore en parking. Le domaine parking est une solution qui permet d’empêcher l’achat de domaines très similaire à votre site, ou des “expressions” niches à vos concurrents. Si vous n’avez pas les ressources pour créer des mini-sites d’alimentation, parker un domaine est la solution alternative. A voir sur ce sujet la solution SEOParking.

Domaines expirés : le jeu des enchères

Enfin, comme nous l’avons vu plus haut les enchères des domaines peuvent devenir très lucratifs, et la gestion d’un catalogue de domaine une activité à part entière. Racheter des domaines, les rénover et les revendre très cher.

Les outils pour mesurer les domaine

  • OSE, Open Site Explorer : la nouvelle solution de SEOMoz (basé sur la techno Linkscape) qui va bientôt remplacer Yahoo! Site Explorer pour qualifier le nombre de backlinks
  • Whois : toujours et encore pour connaître l’âge d’un domaine et via DomainTools l’historique du domaine, les reventes, les sites qui ont été publié sur ce DNS
  • WaybackMachine de Archive.org : pour survoler en full text les sites et avoir une idée des contenus (surtout utile pour éviter de tomber sur des domaine “pourris”)

18 Comments

  1. Bonne article, je n'ai jamais rien vu sur le sujet auparavant…
    Ce qui est intéressant de noter c'est que parfois il existe "des perles" que personne n'a remarquée. J'avais déjà lu l'histoire d'un site important qui avait oublié (bande de) de renouveler le nom de domaine et qui s'était fait racheté. L'histoire ne raconte pas si le véritable propriétaire a pu retrouver son ndd mais quoi qu'il en soit c'était un coup bas il faut l'avouer.

    PS: J'aime bien le passage "très concurrencé et très faible aussi", ca reflète bien ce que je pense.

    • Merci beaucoup Pierre. Rassures-toi moi non plus je n'avais pas encore eu écho de ce website flipping. Et je trouve l'article très intéressant. Au-delà de revendre un site ré-optimisé, je pense que cette opération pourrait même avoir beaucoup plus d'effet sur une vision groupe, ç-à-d reprendre des sites sur le même univers de mots-clés qui ont déjà une bonne autorité, et les modifier pour mettre en avant son propre contenu.

      C'est comme ne pas passer par la sandbox et gagner quelques années de Trust !

    • @Kikekoi : un domaine expiré est dans le domaine public. Selon les TLD, il existe un période de préservation pour que le priopriétaire puisse le récupéré), mais passé cette période, 2 méthodes : les brokers et les enchères. Et le premier sera celui qui atteint la meilleure offre !

  2. Excellent article, merci pour tous ces conseils que tu as très bien développé. Je pense également procéder de la sorte pour obtenir de bons noms de domaine 😉

  3. le plus dur reste de trouver les bonnes sources pour aquérir un ou des NDD pertinent … Mais même pertinent (pour son activité) l'investissemet en vaut-il le coup en terme de réferencment , je crois que le point crucial est la : le ROI …

  4. surtout que d'un point de vue marketing le mot clé dans l'url peut porter préjudicie. Par exemple appeler un site creer-un-site-ecommerce.fr est beaucoup moins bien pour l'image que d'adopter un nom de marque.

Leave a Reply