• aside

Google Caffeine : les nouveautés de l’algorithme

Matt Cutts l’a bien confirmé, Google Caffeine est maintenant actif à 50% du temps sur un seul datacenter (IP 209.85.225.103), avant son déploiement complet pour fin janvier 2010.

Une occasion pour revenir sur certaines nouveautés prises en compte dans cette (beta) version de l’algorithme Google :

  • Temps de chargement des pages : Google l’a depuis annoncé dans d’autres communiqués séparés, et cela confirme bien que les sites trop lents seront écartés des meilleures positions de recherche (SERP). Une autre bonne raison de télécharger Google Page Speed (un plugin Firefox équivalent à YSlow!) pour tester vos pages et vous doter d’un outil de surveillance de serveurs.
  • Accessibilité et liens cassés : Dans la même idée que les performances ci-dessus, un site proposant trop de pages non trouvées (erreurs 404) ou d’autres erreurs (HTTP, timeout,…) sera lui aussi filtré par Caffeine. Un nouvel appel aux webmasters pour surveiller l’intégrité de leurs sites. Alors foncez dans Google Webmaster Tools pour vérifier vos liens, mettez en place un surveillance régulière (et des alertes) et toujours penser à passer un Xenu pour crawler la totalité de votre site et remonter les lien morts (et bien plus!). Encore une fois la qualité globale des vos pages (structure, navigation, validité W3C, guideline Google SEO) seront des étapes à remettre au goût du jour, voir cette checklist web marketing.
  • Un mauvais voisinage, ou plus précisément des stratégies de netklinking trop sauvages, seront là aussi dévalorisées. Au-delà du filtre des fermes de liens (linkfarm) du précédent algorithme, Google annonce clairement aux référenceurs que la nouvelle donne Caffeine sera plus sévère et que les techniques à la limite black hat qui consistent à gonfler son link profile avec des auto-blogs, des outils d’auto-soumission (référencement en masse dans des annuaires peu qualifiés et à sémantique trop éloignée, content spinning sur des blogs type pligg/wpmu/blogger et autres) seront flaggés par l’index Google. Repenser le linkbuilding : quantité versus qualitéle guide SEOMOz et les opportunités apportées par les réseaux sociaux et le SMO pour appliquer un vrai linkbait de qualité (stratégie pour stimuler le backlinking à l’aide de contenu de qualité et d’éachange entre acteurs du même domaine type blogs, forums, etc..).

Les premiers tests lors de la livraison d’une version beta de Caffeine en 2009 n’ont pas tout montré des changements de l’algorithme. Un bluff pour permettre à Google de déceler dans les commentaires de référenceurs si tout a été décortiqué ou bien un test grandeur nature pour encore affiner ? On en saura plus dès le début 2010.

3 Comments

  1. "stratégies de netklinking trop sauvages, seront là aussi dévalorisées"
    Je vais enfin pouvoir ecarter mes concurrents des résultats de recherche, deux ou trois robots pour auto-inscrire leurs sites dans les annuaires les + pourris et hop, en avant la pénalité cafféine. 🙂

Leave a Reply