• aside

Nouveaux médias : Marketing Internet et réseaux sociaux (2 sur 3)

Bloguer (pas Blogger, bien que…) est devenu incontournable, indispensable ! Les CMS (gestionnaires de contenu) sont aujourd’hui si performants que vous pourrez facilement et rapidement intégrer un blog pour votre entreprise ou votre nouvelle campagne produit. Les contenus blogs sont dynamiques et ainsi facilement exportables dans d’autres sites qui acceptent les flux RSS ou les widgets. De plus, lorsque vous publiez du contenu, des services de ping iront directement notifier les annuaires blogs afin d’accélérer le processus d’indexation (vous profitez alors de ces sites influents comme passerelles pour pousser votre contenu dans les moteurs de recherche indirectement).

La culture du blog et du web 2.0 : mettez votre leadership en avant, construisez des communités d’utilisateurs fidèles et renforcez votre référencement naturel

  • Le user-generated content : On va ici considérer tout ce qui se réfère aux partages de documents, d’images et de médias étant donné que le blogging est TRÈS large. Pour les images, des services comme Flickr, Picasa, Photobucket permettent d’envoyer et partager vos réalisations, vos schémas (Webilus est un blog très influent à ce sujet) et bien sûr votre ascension du Mt-Blanc ! Pour les documents, pensez à systématiquement publier les fichiers de vos articles clés sur des sites type Slideshare, Scribd et y insérer le lien vers votre article principal dans la description. Enfin, si vous avez des vidéos, du son ou des podcasts, créez des canaux sur YouTube, DailyMotion et autres afin d’augmenter encore votre potentiel de visibilité. Le temps est précieux et certains utilisateurs vont privilégier les médias aux textes lors de leurs premières visites. Encore une fois, la règle du long tail (plus de mots-clés autour du sujet, plus de visites) s’y rapporte pertinemment, vous pourrez y trouver des communautés associées à votre domaine et continuer à bâtir du trafic.
  • Les blogs influents : cette section est sûrement l’une des plus longues, postez vos commentaires et vos idées sur d’autres blogs de votre secteur. C’est un peu comme du bouche à oreille de la culture blogosphère. Mais avant tout la première tâche consistera à viser ces fameux blogs dits “influents”. Et surtout ces blogs arrivent souvent comme première source d’information dans les résultats des moteurs de recherche, un article publié en partenariat peut vous faire exploser votre trafic et vous lancer dans le “milieu”. J’en profite pour faire une dédicace à Fred Cavazaa, Yann Gourvennec, JF Ruiz, Olivier Favre, Aziz Addad, Alexandre Villeneuve (et tellement d’autres !…) qui sont entre autre mes mentors mais aussi la mémoire vive du nouvel écosystème web 2.0 dans leurs spécialités respectives !
  • Le podcasting : Le podcast consiste à diffuser votre contenu sous forme médias plutôt que textes (vidéos, audio). De nombreux logiciels vous aideront à créer des podcasts que vous pourrez alors insérer dans vos pages (lecteur intégré ou copier-coller du code d’un réseau sur lequel vous avez publié le contenu) et distribuer régulièrement en les intégrant dans un flux RSS auquel les visiteurs pourront s’abonner. Les podcasts sont devenus très mobiles entre autres grâce à Apple et ses iPod et vos utilisateurs vont pouvoir les emporter pour les écouter/lire hors connexion. L’ancienne école était d’héberger ses contenus médias sur sont site et de les diffuser avec un lecteur interne, mais de plus en plus la tendance s’écarte vers des solutions externes, en passant par des sites de partage et de podcasting qui vous offre la communauté d’abonnés. Ces annuaires ou réseaux qui référencent les podcasts vont vous permettre d’une part de réseauter et ensuite d’insérer facilement ces médias grâce à leurs outils et lecteurs complets, ayant même des outils de social-networking et social-bookmarking (ex : Livecastr, Podomatic, Apple podcast directory ). Encore une fois vous tissez la toile avec ce type de contenu multimédia.
  • Le microblogging : Twitter est la tendance actuelle, d’autres sites reprennent le principe (Soup.io, Tumblr) et tous permettent d’y publier rapidement dépêches, des bonus et bien sûr des liens vers votre contenu. La plupart ont des widgets et des plugins pour automatiser ces envois lorsque vous publiez de nouveaux articles. Le microblogging est très récent, à surveiller !
  • Google Images : n’oubliez pas dans l’outil webmaster Google de partager votre contenu pour la recherche d’images. Une option dans les outils webmaster de Google vous permet d’autoriser l’indexation de vos images.
  • Les communautés virtuelles, les wikis : à relativiser selon le type de contenu, Dans la même idée, Skype ou Messenger proposent des canaux de discussion où vous pourrez créer votre “salon” pour y rassembler une communauté d’utilisateur et y.

[Mise à jour :] Pour les utilisateurs de WordPress (chanceux !), voici une liste pour que vous puissiez pinger ne nombreux annuaires et services de blog :

Liste services d’actualisation WordPress (pingomatic)

Relations publiques et social media, les communiqués de presse en 2.0 aussi

Pour résumer rapidement l’un des derniers webinaires de Hubspot : qui est le média ? Vous, vos amis, votre entourage, bref tout le monde est aujourd’hui potentiellement média. Si l’on considère même par exemple qu’un possesseur de Facebook peut publier du contenu, alors l’échelle est encore plus large, et ainsi la tâche de PR devient une histoire de marketing relationnelle !

Comment utiliser les médias sociaux selon vos objectifs

Voici un schéma très populaire sur le web concernant la nouvelle frame des communiqués de presse dans les médias sociaux. Celle-ci intègre dorénavant les contenus riches type podcast, vidéos, contenus interactifs… Un incontournable !

  • Relations publiques et médias sociaux : Les PR ont complètement changé avec l’arrivée dans le décor média des réseaux sociaux et autres outils de recherche sociale que j’ai pu énuméré dans ce dossier. Le processus intègre dorénavant une charte qui devrait intégrer de nouveaux éléments tels que vos flux RSS, vos comptes de messagerie instantanée et de microblogging afin que les utilisateurs puissent vous contacter et suivre votre information façon 2.0 (et plus !). Un communiqué de presse pour les médias sociaux contient autant de l’information que du média 2.0 (liens pour souscrire à votre flux et vos services 2.0, tags pour vous insérer dans les catégories des réseaux sociaux et digg-like, boutons pour vous bookmarquer et partager, liens des canaux multimédia,…). PRWeb, lesnewsdunet.com ou aujourd-hui.com (pris parmi des centaines d’autres) dont des outils online pour créer vos communiqués de presse et les publier dans les médias et réseaux sociaux efficacement.

Référencement organique 1/3 : pensez plus loin que vos pages dans les moteurs de recherche

Les résultats des moteurs de recherche (SERP) sont des gros calculs faits selon différentes variables afin de proposer aux utilisateurs des informations pertinentes. Et chacun n’est pas égal sur cette course aux meilleurs rankings, alors profitez des réseaux sociaux pour placer votre contenu en avant ! Au même titre que les annuaires de l’Internet il y a 5 ans et plus, les réseaux sociaux sont des bases de données immenses qui ne demandent qu’à insérer votre information, que ce soit comme communiqué, comme article référent, comme commentaire ou encore comme échange de liens. Les réseaux sociaux ont des PageRank et un capital confiance de la part des moteurs de recherche très important, alors les techniques sont d’utiliser cette opportunité pour vous placer.

  • Les annuaires de blog, les digg-like (la recherche sociale): À comprendre par digg-like des outils qui permettent aux utilisateurs de ces portails de noter les articles en cliquant et ainsi attribuer une certaine autorité aux mieux notés. Scoopeo, Wikio sont en train de se positionner sur le marché francophone.
  • La force des tags et mots-clés : L’une des révolutions dans l’approche 2.0 des contenus est celle amenée par l’attribution de tags (mots-clés) et le potentiel du regroupement sémantique (voir à ce sujet Touchgraph pour des exemples de croisements liés aux tags). Que ce soit une page d’informations, une vidéo, une image ou tout autre média, les réseaux sociaux s’orientent tous vers le même modèle en laissant à l’utilisateur (auteur ou lecteur) générer des tags pour mieux rassembler les contenus similaires. Les tags vont donner plus de poids à votre contenu et une meilleure pertinence au référencement par les crawls des moteurs de recherche. Les blogs en sont en très bons exemples (tagclouds, nuages de mots-clés), Delicious pour associer vos favoris ou bien encore Flickr pour organiser les thèmes photos. Une étape indispensable pour cataloguer votre contenu et être présent sur les catégories de recherche.
  • AboutUs : Ce wiki qui fournit un descriptif des domaines a gagné une très forte autorité dans Google, ce qui lui permet de bien se positionner dans les résultats de recherche. Pensez à compléter votre page déscriptive de votre domaine et y ajouter des liens et des médias afin d’inciter à rediriger les visiteurs vers vos pages.

Référencement organique et flux RSS 2/3: un calque supplémentaire pour recycler vos idées via les services 2.0 !

Une chose est certaine, les flux RSS sont devenus aussi importants dans les réseaux sociaux et les solutions de blogging que votre adresse de domaine. Et vous pourrez tirer profit de ces flux RSS pour diffuser votre contenu dans de nouvelles sphères que celle des moteurs de recherche pour générer du trafic naturel.

  • Les flux RSS (feeds) : Que ce soit tout d’abord pour les générer et les gérer via des solutions online type Feedburner, Pheedo ou Ice Rocket pour citer les plus courants, vous devez impérativement fournir un fil RSS à vos utilisateurs pour leur permettre de s’abonner à vos news par exemple et assurer une compatibilité avec leur configuration (si vous optez pour Feedburner, pensez à ajouter vos Feedflares pour les médias sociaux francophones, par ici) . Encore une fois cette solution vous permettra de fournir l’adresse du fil RSS à la plupart de réseaux sociaux qui vont ainsi relayer votre contenu dans vos communautés (voir ci-dessous “user-generated content” ou Pulse). De même pour les annuaires lors de votre référencement, l’adresse RSS est devenue aussi importante que l’adresse Internet (URL) et permet à ces derniers de fournir une information plus complète qu’un simple descriptif.
  • Les annuaires RSS : LaMooche, Google Blog Search (qui relaie d’ailleurs l’info sur sa plateforme GG Reader) vont reprendre le contenu de vos fils RSS, et ainsi le référencer encore une fois dans les moteurs de recherche.
  • User-generated Content : Utilisez vos flux RSS pour apporter de la valeur ajoutée à vos profils réseaux et augmenter votre référencement naturel. Ziki permet d’ajouter le fils d’informations de votre entreprise ou votre blog à vos profils, différentes applications Facebook ajoutent une page de votre blog à votre compte, iGoogle ou bien encore Netvibes permettent d’ajouter des onglets et faire des microsites personnalisés et ainsi afficher votre branding sur les réseaux sociaux (à surveiller aussi Wikio qui a adopté ce système de distribution websocial).
  • La formule du “Pulse” ou comment recycler votre contenu grâce aux flux (RSS): Il semble que Facebook ou encore Plaxo (Pulse Patrice Albertus) aient voué succès à ce principe en reprenant une solution d’inter-connexions RSS utilisée aussi par MyBlogLog, Friendfeed et récemment BlogCatalog (voir ma page contact, colonne de droite). Là encore, c’est grâce aux services 2.0 des contenus dynamiques fournis par vos flux RSS vos activités dans les réseaux sociaux que vous allez pouvoir réinsérer dans d’autres de vos médias sociaux pour créer un pulse en temps réél (exemple : page Netvibes). Le but peut répondre à différents objectifs marketing ou communications : mettre en avant votre leadership, soutenir votre branding, créer des contacts et générer du trafic, ou encore utiliser ces différentes passerelles pour votre buzz marketing, amusez-vous ! Les opportunités sont nombreuses et innovantes (microblogging : Twitter, Soup.io, Tumblr) et la plupart des portails tendent à vous proposer ces services d’intégration, le “user-generated content” est l’une des orientations des modèles du marketing 3.social et crée a valeur ajoutée aux sites.
  • Communautés et marketing relationnel (dans la même idée que les réseaux sociaux) : Quoi de plus précis dans une campagne marketing que de connaître vos visiteurs plutôt que des statistiques analytics brutes ! Dans le cadre de marketing de contenus et des services, vous pouvez aujourd’hui recevoir les cartes de visite de vos visiteurs via des services de logs type Mybloglog, Blogasty, Viadeo, Blogcatalog pour les plus utilisés. Pensez à installer ces widgets sur vos pages, sur votre blog pour ensuite mettre en place des communications ciblées et des mises en relations professionnelles.
  • Catalogue Google Reader : D’abord si ce n’est pas déjà fait, ouvrez vite un compte Google pour accéder aux services Google dont le Reader qui est un agrégateur RSS. Vous pourrez ainsi partager votre blog dans ce catalogue et profiter des services google pour ajouter un bouton iGoogle à votre page web. De plus, GG Reader permet suivre le contenu partagé de vos amis.

Voir ce guide complet au format Word

Télécharger ce guide complet au format PDF

One Comment

Leave a Reply