• aside

Nouveaux médias : Marketing Internet et réseaux sociaux

Cet article reprend différentes solutions pour optimiser votre activité webmarketing et profiter du nouveau dynamisme “3.social” des réseaux sociaux pour créer le buzz avec votre contenu et ainsi vous apporter de la visibilité dans les communautés et générer du trafic supplémentaire ! Une checklist pour vos projets marketing de contenu via les réseaux sociaux et leur capacité à améliorer vos référencements naturels.

Sommaire :

  1. Créez votre marketing viral dans les médias sociaux
  2. L’ouverture des réseaux sociaux et l’opportunité de créer un véritable marketing interactif avec vos utilisateurs
  3. Widget marketing : votre information prête à intégrer dans les nouveaux médias grâce aux applications et widgets web.
  4. La culture du blog : mettez votre leadership en avant, construisez des communautés d’utilisateurs fidèles et renforcez votre référencement
  5. Relations publiques et social media, les communiqués de presse aussi passent en mode 2.0
  6. Référencement organique 1/3 : pensez plus loin que vos pages dans les moteurs de recherche, pensez social organique.
  7. Référencement organique et flux RSS 2/3: un niveau supplémentaire pour recycler vos idées via les services 2.0.
  8. Référencement organique 3/3 : d’autres solutions qui tendent à devenir intéressantes

L’utilité de ce guide est de faire comprendre à quel point le référencement peut être influencé par toutes les nouveaux supports des médias sociaux. Le modèle social media fait partie des tendances off-page SEO et inbound marketing qui se concentrent beaucoup plus sur le potentiel des réseaux sociaux et blogs, tenant compte de leurs classements et autorité sur les résultats de recherche. Une façon d’entreprendre le référencement en utilisant tous ces outils sociaux comme des accélérateurs de relations publiques pour vos marques, votre information et votre image.

Revenons en arrière pour mieux comparer l’avant social : il était une fois le référencement avant le web 2.0 et les médias sociaux et ses différentes étapes :

  1. Stratégies organiques : administrer son sitemap aux moteurs de recherche, ajouter son URL dans des annuaires ciblés, stratégie de construction de liens/link building pour augmenter vos backlinks (rétroliens) et ainsi améliorer votre capital (Google “juice”) qui est l’une des variables du classement des résultats de recherche.
  2. Stratégie sponsorisée (ou search marketing): le search marketing chez AdWords, Microsoft Advertising et Yahoo! Marketing pour acheter des mots-clés, le management des ces mots-clés selon la règle du “long tail keyword”, l’achat de liens/bannières partenaires et tous les autres supports de promotion disponibles sur les différents portails qui se rapprochent de votre audience ciblée.
  3. Les évolutions vers les nouvelles techniques SEO : la “on page” SEO pour les optimisations d’une part liées aux balises meta/HTML qui orientent les champs sémantiques que vous ciblez et d’autre part les améliorations ergonomiques de votre site pour optimiser son accessibilité et sa navigation afin d’augmenter vos conversions (ventes, abonnements, téléchargement,…).

On remarque bien que ces 3 étapes focusent la majorité de leurs tâches sur le développement web et les relations avec les moteurs et annuaires de recherche.

Mais depuis quelques années, avec les contenus dynamiques et les nouveaux supports des services web 2.0, un nouveau calque vient s’intégrer par-dessus le référencement classique moteurs de recherche et apporter ces nouvelles opportunités SEO :

  1. celui de tous les médias qui vont pouvoir augmenter votre autorité sur votre contenu (commentaires, références…),
  2. Ouvrir de nouvelles audiences (blogs, extraits de contenus sur des réseaux sociaux…),
  3. Construire une communauté (pages à thèmes, outils et réseaux communautaires, groupes d’intérêts…).

À vous de proposer vos idées uniques et vos avantages compétitifs via tout l’arsenal des supports nouveaux médias : Blog d’entreprise, microsite, podcasts, vidéos, photos, présentations, etc. et faire un nouveau référencement social et redondant avec votre contenu !

Voici un modèle beaucoup plus dymanique ! Tous ces services ne demandent qu’à publier votre (intéressant) contenu : que ce soit les plates-formes de blogging, les portails de partages de rich media (images, vidéos, podcats, applications widgets, etc.) et les outils associés pour recommander et bookmarker vos contenus. Soyez les pionniers et créez de l’intérêt. Soyez créatif et vous répondrez aux critères de popularité et gagnerez en autorité (une apparition sur le “most popular” de Delicious peut vous apporter des milliers de visiteurs en une journée !).

Avant d’aller dans la checklist, je vous propose ci-dessous 2 figures pour attribuer les bons supports à vos objectifs :

Comment utiliser les médias sociaux selon vos objectifs

Je vous conseille aussi avant de commencer, de télécharger la matrice social media ci-dessous trouvée sur Webilus.com, l’imprimer et l’afficher à côté de votre écran 😉

Les réseaux sociaux pour les services de votre entreprise

Très récent, cet “orgnaimgramme” entre relations social media / besoin de vos services est une autre façon de vulgariser les réseaux sociaux et leurs outils pour votre staff ou vos clients.

 

Créez votre marketing viral dans les médias sociaux

Voici l’un des premiers ajustements à insérer dans la charte de ce que je nommerais le référencement 3.social (une évolution du référencement 2.0…) : insérer dans vos pages les outils pour promouvoir et partager votre information dans les réseaux sociaux, indispensable pour viraliser le contenu dans les réseaux sociaux. Certains de vos visiteurs sont des personnes influentes et sûrement mieux réseautées que vous, alors profitez de leurs recommandations pour promouvoir vos contenus si ces derniers estiment qu’ils le méritent (plus d’utilisateurs recommandent vos contenus, plus ils grimpent en autorité et auront ainsi plus de chances d’être affichés dans les réseaux, ceci est le principe du digg-like, du nom du même site US). Retour aux boutons de promotion : de nombreuses solutions passerelles vont vous permettre à l’aide de simples scripts de placer des boutons pour qu’un article puisse être relayé et diffuser dans les différents services de publication des médias sociaux (“Éléments publiés” sur Facebook, contributions Scoopeo/Wikio, page d’accueil iGoogle/Yahoo MyWeb/Netvibes, etc…). À partir de là, vous profitez de la règle X,Y,XX,YY,XXX,YYY du réseautage social, gratuit et illimité pour votre contenu, sous réserve bien sûr que celui-ci en vaille la peine 😉

  • Les réseaux sociaux : Voici le nerf de la guerre pour la distribution du contenu et de votre stratégie de link building. Que ce soit Facebook, Viadeo, LinkedIn, MySpace, MyBlogLog, Ziki ou n’importe quelle autre communauté 2.0, créez vos profils et joignez les discussions pour vous créer votre communauté et vos contacts qui pourront à leur tout se connecter directement à vos contenus. Joignez les groupes de votre domaine, mettez en avant votre leadership et vos idées pour renforcer votre référencement naturel ! Le gros avantage de cette forme de réseautage social est que de nouvelles audiences pourront rencontrer votre contenu sans jamais avoir eu écho de votre site.
  • iGoogle Patrice AlbertusLes outils “social-bookmarking” et “digg-like” des réseaux sociaux : Cet espace est encore trop “monopolisé” par les pionniers anglophones type Digg, Del.icio.us, Technorati, StumbleUpon qui acceptent malgré tout les contenus français, mais forcément y attribueront une autorité plus lentement de par l’audience majoritairement anglaise. Pour apparaître dans ces catalogues, vous pouvez le faire manuellement avec un compte ou passer par des outils de recommandation qui placeront des boutons sur vos pages pour que le processus se fasse selon le mode social (partage et recommandations par vos visiteurs, utile pour les sites qui publient très souvent). Ces outils de promotion sont Sharethis, Addthis, Gigya, qui permettent de partager votre contenu dans la plupart des réseaux sociaux les plus populaires et les plus efficaces (voir cet article précédent pour un détail et une comparaison entre les solutions). Chacun propose l’installation facile des boutons dans vos pages ou blogs via des plugins WordPress, TypePad et autres ou le copier-coller du code. De plus, les 3 cités ont tous des outils de reporting pour suivre vos utilisateurs (rations de clics, contenu, réseaux ciblés, etc…). Attention, les 3 outils proposés ci-dessus offrent pour le moment une majorité de réseaux sociaux anglophones, pensez à soit utiliser l’API de ces solutions pour personnaliser ou Additious pour un outil qui va permettre de faire le buzz dans les réseaux français type Tapemoi, Mister-Wong, Wikio, Scoopeo, etc…
  • Les outils à la française : C’est justement ces nouveaux joueurs français qui se démarquent aujourd’hui : Scoopeo et Wikio, Mister-Wong et Blogmemes.fr (Fuzz.fr de retour !) puis d’autres plates-formes plus ciblées selon le type de contenu (ex: marketingrama pour les buzz et tendances marketing). Sélectionnez vos réseaux, n’utilisez pas trop d’outils pour ne pas alourdir vos pages et faites du monitoring pour connaître quels sont les plus pertinents selon vos objectifs.
  • Les moteurs de recherche et les fournisseurs d’accès font aussi dans le social : autres supports à ne pas manquer via des boutons de promotion, les moteurs de recherche ou les portails des fournisseurs d’accès (free.fr, wanadoo) qui sont souvent les pages d’accueil des visiteurs : Google, Yahoo, Ask et MSN Live permettent tous d’ajouter à leur page personnalisée d’accueil des flux RSS ou des widgets (applications ou gadgets selon leur nomination, iGoogle pour Google par exemple, voici la page pour envoyer un gadget dans le catalogue iGoogle). Un utilisateur inspiré pourra alors choisir de sélectionner votre blog sur sa page de démarrage ou son profile, alors pensez à installer ces boutons sur vos pages web.
  • StumbleUpon : Pensez à régulièrement ajouter vos contenus via ce système de recommandation et à bien lui attribuer les tags faisant partis de votre champ sémantique. Vous pouvez installer la barre d’outil StumbleUpon pour Firefox et IE pour faciliter ces tâches.
  • Del.icio.us : À mon goût l’outil par excellence pour garder vos favoris et aussi faire des recherches pertinentes hors moteurs de recherche (et oui !). Grâce à Delicious, vous pouvez trouver des articles qui ont été recommandés et enregistrés par d’autres membres, et donc qui a une certaine autorité dans le domaine. Pensez à y ajouter régulièrement votre contenu ou bien si vous publiez régulièrement des dossiers, vous pouvez créer un “canal” en référençant vos dossiers comme tag délicious (ex: http://del.icio.us/HubSpot/article4)

Widget marketing : votre information prête à intégrer dans les nouveaux médias grâce aux applications et widgets web.

  • Le widget marketing, prêt à emporter et surtout prêt pour la vague marketing mobile : Les widgets fonctionnent de façon similaire aux boutons de promotion ci-dessus et ont en plus l’avantage d’embarquer beaucoup plus qu’un simple abonnement et ils deviennent multiplateformes selon leur conception (gros avantage pour le marketing mobile qui ouvre les opportunités !). Le principe de widget est de proposer des contenus riches “à emporter” (animations Flash, application utilisateur, service d’information, buzz, etc …). Ces derniers pourront s’installer sur les desktop des utilisateurs (Windows Vista, Mac Dashboard, Google Desktop, Yahoo Widgets), sur les nouveaux périphériques et téléphones mobiles (Palm, PocketPC, iPhone, iPod Touch, Blackberry, lecteurs MP3…), les jeux vidéos (PS3, XBox,) sur les pages des profiles des réseaux sociaux (Facebook, Ziki, MySpace,…) et vu la convergence numérique bientôt de nombreuses autres débouchées (accès télévision numérique, Projet Microsoft et Ford Sync, ADN affichage dynamique numérique…). Le widget marketing et le marketing mobile sont en train de devenir les tendances marketing majeures pour les campagnes de branding et le buzz, vu l’évolution des produits mobiles et la compatibilité des formats. Alors pensez à développer vos applications ( voir ci-dessous widgetbox.com, springwidget.com,…) et widgetiser votre webmarketing pour être prêt à intégrer ces nouveaux supports partout ou l’utilisateur se trouve !
  • Facebook Developer : Pour les plus compétents, Facebook propose une interface pour créer vos applications Facebook. Encore une fois l’effet buzz est très populaire sur ce site, et les applications qui marchent drainent les utilisateurs en milliers ! Le ludique et le “juste pour le fun” sont les outils qui remportent le plus de succès, alors soyez créatifs et subtils…

L’ouverture des réseaux sociaux et l’opportunité de créer un véritable marketing interactif avec vos utilisateurs.

Une autre grande phase du web 2.0 est celle des outils des contenus et des services riches proposés par les médias sociaux et les solutions online. Un exemple pour mieux comprendre : Scribd ou Slideshares qui permettent de publier en ligne des documents/présentations pour les partager dans la communauté Scribd et de les tagger selon leur contenu (façon YouTube du document). Mais au-delà de cette utilisation via leurs pages, ces services vous fourniront des codes à insérer dans vos pages pour utiliser ces services riches et des API pour personnaliser l’affichage et les options que vous souhaitez publier. Voici une nouvelle façon de créer de l’interactivé via vos pages et en cross-channel. Plus besoin d’investir des grosses sommes en développement, Internet propose quasiment tout type de services, et encore plus, surveillez et soyez créatifs !

  • Concevez vos widgets et applications grâce aux services online et aux opportunités de l’API : comme le souligne Mashable.fr, les applications sociales sont en plein bouleversement, les outils pour développeurs (shéma ci-contre : Netvibes UWA pour Universal Widgets API qui en s’associant à l’Opensocial est capable de fournir du prêt à emporter pour bientôt la plupart des portails). Effectivement, les API des réseaux sociaux et l’Opensocial de Google vont apporter une intercompatibilité à vos projets et ainsi faciliter leur intégration dans les médias sociaux. WidgetBox, SpringWidget, deux très bons exemples : des solutions très complètes pour créer vos propres widgets et applications Facebook (compatible OpenSocial, le nouveau format multiplateforme de Google pour proposer des widgets prêts à installer sur les réseaux sociaux adhérents, dont Viadeo en France). WidgetBox permet très facilement en suivant un assistant d’insérer son contenu (flux RSS, HTML, Flash) dans un widget puis le distribuer dans les catalogues de Facebook, Bebo. Netvibles et son Ecosystem offre aussi une solution 3-clicks pour créer un widget à partir de votre fil RSS. Les widgets ont passé leur phase d’adolescence, les formats trop souvent amateurs deviennent maintenant très compatibles et vont rapidement devenir un format incontrournable du web pour créer des applications interactives ou encore pour le prochain boom du marketing mobile ! Alors pensez à faire votre promotion via des outils widgets, ou bien même des petits jeux ou des quizz (Quibblo, PollDaddy pour créer des quizz, des enquêtes facilement ou pour capter l’attention des visiteurs. Et bien sûr n’hésitez pas à publier ces widgets dans d’autres annuaires (ex: Yahoo Widget Gallery, Netvibles, iGoogle).
  • Les plugins de vos CMS et leurs API: ici on retrouvera la plupart des solutions citées ci-dessus (qui se respectent !), et qui vous proposeront la plupart du temps des extensions type widgets ou plugins à installer dans vos blogs WordPress, TypePad, Blogger (et autres !) pour faciliter la promotion. Lire l’article sur les plugins WordPress. Et encore une fois, gardez en tête de ne pas surcharger vos pages de ces extensions et plugins à défaut de créer l’effet inverse…

Ce guide est extrait du futur ebook SEO (disponible d’ici fin 2009, abonnez-vous au flux RSS ou par email pour ne pas manquer ce grand moment !).

Voir ce guide complet au format Word

Télécharger ce guide complet au format PDF

Guide : partie 2/3
Guide : partie 3/3

Autres liens : Formation référencement

5 Comments

  1. @ tous les lecteurs : Je suis en train de finaliser le document final qui reprend ce dossier ainsi que d'autres sections sur les techniques récentes (et payantes !) de SEO.
    Dispo en PDF et en téléchargement sur ce blog (dans les magasins qui se respectent !) pour votre retour de vacances 😉

  2. Excellente initiative Patrice. C'est une véritable formation que tu nous offres pour appréhender l'e-marketing des réseaux sociaux.

    Thx

  3. http://meen.in/flomax/flomax-tamsulosin-new-mexic
    cialis same as tadalafil drug treatment center california flutamide topical cream
    drugs to improve memory http://meen.in/ethinyl-estradiol/drospirenone-eth
    emergency drugs pacu drug canines comparison of superiority of cefuroxime with antibiotics
    levitra pharmacology http://meen.in/clarinex/aricept-hyzaar-pravachol-
    florida atlantic school of pharmacy impotence drugs since viagra ceftin order online no prescription bp drug by nose generic cetirizine hcl online

Leave a Reply