• aside

Du Marketing au webmarketing.

La recette du bon e-marketeur :

  • 1 maîtrise en Marketing et surtout des connaissances confirmées avec l’obtention de la meilleure note pour le dossier de fin de maîtrise en 2002 à l’ISEG de Strasbourg : plan marketing pour de la société Nestlé.
  • 3 années d’expérience en solutions business dans des secteurs high-tech auprès de Toshiba et Canon.
  • Quelques gouttes de formations réseaux et la création d’un outil d’audit pour grands comptes.
  • Une (immense !) passion pour Internet et les nouvelles technologies de l’information (que ce soit les sites web, le mobiles, les nouveaux supports réseaux sociaux, l’iPhone et bien sûr tous les widgets qui les interconnectent)
  • Un début -autodidacte- dans la création de sites Internet, en HTML, puis dans les CMS.
  • Un zeste de recherche en communication médias (maîtrise en communication sociale, et essai sur la convergence des médias).
  • Faites macérer le tout pendant 8 ans d’expériences avec de la mise en pratique lors de divers projets de développements web, de portails de contenus, de référencement naturel, de campagnes AdWords et bien sûr d’analyse statistiques.
  • Préparez pendant ce temps une veille dans les champs des services Web 2.0, du SEO et du marketing Internet et inscrivez-vous à tous (oui tous !) les portails réseaux sociaux pour ne rien manquer.
  • Tenir régulièrement un blog du search marketing.
  • Servez le tout dans des projets personnels qui vont pouvoir tester les nouvelles applications et les plugins de la tendance social media.
  • Et voici Patrice Albertus : Consultant en Search Marketing et stratégies de référencement independant depuis 2001, quelques temps dédié pour des missions d’ampleur, et en première page de Google !