• aside

Marketing viral : les outils qui marchent (et ceux qui essayent…)

Période de transition entre les services du web 2.0 et l’apogée du “web 3.social”, la course dans les outils des médias sociaux est lancée ! Et la compétition devient de plus en plus intéressante entre les outils de distribution (social-bookmarking et digg-like) qui veulent tous se positionner comme références et apparaître sur vos pages.

  1. Le web 2.0, les communautés, les réseaux et leurs outils
  2. Faire de l’ordre dans cette diversité
  3. La première question : distribuer et suivre
  4. Boutons de promotion pour vos pages et widgets : Addthis.com, Sharethis.com, Gigya
  5. Les alternatives francophones

“1 vs Social”, le web 2.0, la communauté et leurs outils !

En résumé, avant on avait un joli bouton “Recommander ce site” qui permettait de faire suivre la page par email, aujourd’hui plus complet, c’est un module pour diffuser la page dans les médias sociaux et communautés (Facebook, MySpace,…), pour insérer le contenu dans son blog (WordPress, Blogger, …), pour l’ajouter comme widget à ses pages personnelles (Netvibes, Yahoo MyWeb, iGoogle), ou encore l’ajouter dans ses services de favoris/digg-like (Del.icio.us, Google Bookmarks, Live Bookmarks, Digg, Technorati,…), et encore des centaines d’autres possibilités vu la vitesse à la quelle le web social est en train de se développer.

Voici une petit étude entre les favoris de cette course au social, entre des challengers du partage et les gros leaders du nouveau web marketing social.

Faire de l’ordre dans cette diversité :

La vitesse et la densité, c’est bien là la question et les enjeux de cet article : Quel fournisseur choisir et quels réseaux proposer à ses visiteurs (l’éternelle question d’un bloggeur…) pour ne pas rendre sa page trop encombrée mais surtout pour avoir une stratégie claire et un ciblage marketing logique (vous ne voudriez pas retrouver votre contenu de bricolage sur un site high-tech ou vice-versa ?)

Développeurs, bloggeurs, éditorialistes et bien sûr tout bon web marketer qui se respecte, cet article va vous intéresser afin de faire votre choix (stratégique !) entre les solutions de promotion de contenu et mettre sur pied des campagnes de marketing viral efficaces.

La première question : distribuer ET suivre

Ne vous lancez pas trop vite sur la multitude de plugins pour vos blogs ou de jolis scripts faciles à installer (intéressants générateur de code ou bien Sociable pour Worpdress mais qui ne fournissent aucune traces ou reporting, à moins de modifier le code et y insérer un script Google Analytics,… trop long !). Oui, le plus important n’est pas seulement de distribuer votre contenu, il faut aussi suivre le buzz. Depuis les flux RSS, un abonné a autant de valeur si ce n’est plus que son trafic, alors un bon référencement 2.0 consiste a avoir une très bonne connaissance des ses abonnés et de ses réseaux sociaux.

Voici les outils qui vont pouvoir vous apporter ce monitoring :

ShareThis.comAddthis, le pionnier :

Lancé en 2006, Le bouton Addthis a fait sa place sur les blogs mais aussi sur de plus en plus de sites classiques. Sa force : un affichage discret mais efficace, une installation rapide et un suivi analytics des favoris et des fils RSS.

  • Addthis propose aussi des plugins WordPress pour une installation simple sur vos blog du bouton et un Feedflare (ajouter un snippet dans vos fil RSS) à insérer si vous utilisez le gestionnaire de feed Feedburner.
  • De plus, pour les utilisateurs expérimentés, le bouton est personnalisable et vous pouvez choisir la liste des réseaux sociaux et services de distribution selon un large choix (malheureusement toujours et encore trop anglophone à ce jour !). Voir plus loin pour les solutions francophones.
  • Addthis reste cependant une solution onpage limitée, c’est à dire un outil pour distribuer simplement et rapidement vos contenus sans rechercher des statisiques et paramétrages poussés des activités utilisateurs.
ShareThis.com, recommandations réseaux sociauxShareThis, une valeur qui monte :Sharethis.com se rapproche de la solution Addthis.com, mais offre en plus un outil de recommandation pour son utilisateur. Par contre, ici le tableau de bord statistique est beaucoup plus détaillé (taux de clics, réseaux ciblés, contenus populaires,…) et surtout proposé par domaine (indispensable !).
  • La Sharebox permet de suivre les activités de votre compte, vous pourrez importer votre carnet d’adresse et ainsi enregistrer vos contacts pour toutes vos futures actions de recommandations.
  • Vous pourrez aussi télécharger la barre Sharethis (Firefox et IE) pour avoir ce service à portée de main sur le navigateur. Des plugins pour WordPress, Blogger, TypePad disponibles pour installer le partage de vos articles et une API pour plus de contrôle sur l’information partagée.
  • ShareThis offre d’excellentes informations pour l’utilisation de vos boutons, à favoriser pour vos stratégies de marketing social et de SEO off-page (référencement dans les réseaux sociaux).
  • Parenthèse : Dans son optique d’outil de recommandation personnel, il rejoint StumbleUpon qui lui permet en plus d’échanger ses recommandations à une communauté et y retrouver les sujets les plus populaires.
Gigya, des solutions complètes pour des grosses machines !

Sur le créneau du lauréat de l’outil de distribution marketing 2.0 et réseaux sociaux, Gigya est le service qui offre la plus vaste palette de solutions pour développeurs de widgets et pour éditeurs de contenu.

  • Wildfire est l’alternative “geek” Sharethis.com ou Addthis.com, il regroupe des outils de buzz marketing sous forme de boutons, de modules intégrés dans vos page ou même dans vos applications Flash.
  • Gigya Socialize est un service pour ajouter des flux de contenu selctionnés à l’intérieur de vos pages avec des plugins plug and play (type Friendfeed, Plaxo pulse).
  • Tous les outils de partage Gigya intègre la fonction pour explorer les carnets d’adresse utilisateurs (Gmail, Hotmail, Yahoo et autres), ce qui rend cet outil très fidélisateur.
  • Enfin les outils de reporting sont très complets, permettant de surveiller les nombres d’instalation de vos applications, l’effet viral des contenus, accompagés de géolocalisation et enfin la possibilité de créer des rapports personnalisés.
  • Gigya est l’outil par excellence à ce jour pour le marketing viral et la promotion de contenu. Vous allez pouvoir mettre en place sur vos pages des solutions complètes de distribution, et offrir à votre site les mêmes outils que les plus grand médias sociaux à ce jour (Et oui ! un myFacebook !). Gigya est recommandé pour des sites à forte popularité et justifiant une audience importante car la configuration est bien plus longue que ses concurrrents.

Des outils trop anglophones…

Les 3 outils proposés ci-dessus sont malheureusement à ce jour encore trop orientés vers les réseaux sociaux nord-américains ou les grandes communautés internationnales. C’est vraiment dommage que ces derniers n’intègrent pas dans leurs listes les sites locaux (et français) type Wikio, Scoopeo ou bien même les versions françaises de Mister-Wong par exemple. Cette absence est une grand faiblesse pour les campagnes de marketing viral en France, car le contenu partagé sur des Digg ou Technorati a bien plus de difficulté à se propager et atteindre une autorité que lorsqu’il est bien ciblé sur les communautés et réseaux sociaux français.

On espère bien que ces solutions seront à venir très prochainement ou du moins des options qui permettront d’ajouter des listes sous forme de fichier XML (comme c’est le cas dans Feedburner) afin d’y remedier. Mais rassurez-vous, entre-temps des alternatives françaises sont apparues, afin de partager sur nos réseaux :

Les alternatives francophone

Voici une liste des outils de social-bookmarking et digg-like francophones à insérer sur vos pages afin de proposer à vos visiteur de promouvoir le contenu sur les réseaux et les digg-like français :

Additious : Merci à Hugo Douchet pour avoir développé cette alternative française et on lui souhaite le succès qu’il mérite !
  • Additious s’installe très rapidement et renvoie vos visiteurs sur une page listant de nombreux sites et réseaux sociaux francophones (et anglophones ah ah !)
  • Un Feedflare français est aussi disponible pour insérer dans votre flux RSS Feedburner
  • Et bien sûr un plugin Worpdress pour faciliter l’installation.
  • Par contre, comme ceci est un système type mash-up, il n’y a malheureusement pas de reporting. Mais si vous le souhaitez, à vous d’installer un petit script Analytics pour comptabiliser le nombre de clics, c’est pas le nirvana, mais c’est déjà une première ideé
Plugin WordPress Bookmarking 1.5Plugin WordPress Bookmarking 1.5 (ou Bling This !) : Un plugin pour ajouter dans vos articles les boutons des réseaux sociaux français les plus populaires.
  • Encore une fois, très facile à installer et surtout personnalisable, vous pourrez insérer le code de cet outil à l’endroit qui vous semble le plus pertinent dans vos pages (contrairement à d’autre plugins WordPress qui placent systématiquement les boutons en fin de post !)
  • Page d’option pour sélectionner les réseaux cible parmi une liste très récente du social media français (Scoopeo, Tapemoi, Fuzz, Blogmemes, Nuouz, Bookeet, etc…)
  • Mais ici aussi c’est un script type passerelle vers ces réseaux, et il n’y a malheureusement toujours pas pas de reporting (vive les scripts Analytics…)

Si malgré tout vous ne souhaitez pas utiliser ces outils, une autre solution s’offre à vous, mais vous devrez pour cela souscrire à Feedburner pour vos flux RSS. Après avoir installé votre compte, Feedburner propose un script type Feedflares qui ajoutera à votre contenu et vos fils RSS des liens pour partager dans différents sites. Voici une liste de sites qui vous permettront de rajouter dans la liste initiale les réseaux sociaux français :

Conclusion

Ce qui était avant un simple moyen de recommander des sites est devenu aujourd’hui un véritable outil emarketing, et lorsqu’il est bien mis en place pourra vous apporter des informations brutes utiles pour mieux cibler vos audiences dans les réseaux sociaux. Alors ne plus prendre à la légère le social-bookmarking, mais plutôt comme les indicateurs 2.0 de vos web analytics.

7 Comments

  1. Excellent condensé de ce qui se fait au niveau des outils pour le marketing viral. Avec la vitesse et la quantité d'outils qui se créent, c'est un "nouveau" métier qui voit le jour.

    Simple question :
    Existe t-il des formations reconnues en marketing viral?

    Teddy

  2. De nombreux cabinets ou agences de webmarketing proposent aujourd'hui des formations et des audits en marketing viral, ou plutôt je dirais "social-emarketing", "social-webmarketing" pour mieux définir l'activité.
    Pistes en France :
    SQLI <a href="http:// (www.sqliagency.com)” target=”_blank”> <a href="http://(www.sqliagency.com)” target=”_blank”>(www.sqliagency.com)
    Référencement Blog <a href="http://(http://www.referencement-blog.net)” target=”_blank”>(http://www.referencement-blog.net)
    Médias Sociaux <a href="http://(http://www.mediassociaux.com/2008/07/11/social-media-vs-webmarketing/)” target=”_blank”>(http://www.mediassociaux.com/2008/07/11/social-media-vs-webmarketing/)

  3. C'est clair qu'au début ça demande un peu d'entraînement mais ces mots et expressions vont bientôt devenir courantes et les réflexes réseaux sociaux seront les même habitudes que chercher une vidéo sur YouTube ou une pizzeria sur Yahoo local ou Google Map !
    On est dans une période de transition, les secteurs hight-tech, médias et bien sûr marketing sont souvent précurseur pour la diffusion des innovations et outils.

  4. C'est vrai qu'au niveau du marketing viral, il est parfois difficile de séparer le bon du mauvais grains à moudre! Avec un peu de patience et des articles bien rédigés comme celui-ci, cela permet à des débutants comme moi d'y voir un peu plus clair. Merci!

Leave a Reply