• aside

Marketing mobile : Apple fait passer ses iPod et iPhone au 2.0 aussi !

Apple encore une fois victime du son succès. Un succès qui a même fait sauté les serveurs Apple iTunes pour les mises à jour en 2.0 des firmware iPod et iPhone, mais on va pas revenir là-dessus, c’est le gros buzz des blogs hi-tech (voir l’excellent article iPocalypse).

Parlons plutôt leçons de marketing mobile par Apple, ou comment profiter d’un premier succès du combo iPod / Apple Store pour le faire passer à la mode “2.0” et transformer tous ses produits mobiles en boutiques mobiles ! L’histoire d’une nouvelle stratégie qui arrive au même moment que les iPhone 3G et de la plateforme MobileMe.

Faire du web businnes avec la culture Open-Source :

Apple a toujours été très univoque sur ses circuits de distribution, que ce soit pour la vente de ses mac, ses logiciels, ses iPods, puis pour créer le plus profitable site de vente de musique (soit disant en pleine période de piratage….). Mais avec les générations iPhone et iPod Touch, des nouveaux acteurs s’étaient installés, d’ailleurs les mobiles pouvaient être “délivrés” (JailbreakMe en ligne et logiciel mac Jailbreak) pour ouvrir les appareils à la communauté open-source et télécharger des applications. Une grosse perte de contrôle (et d’argent !) des applications et widgets, mais en termes marketing mobile une signe que la demande est bien présente en cette période “média saturé”.

Les utilisateurs veulent communiquer, veulent partager, veulent facebooker, donnez leur des supports, ils veulent les outils ! La même passion des téléphones portables et des sonneries quelques années auparavant s’est emparée des dernière générations d’iPod et des applications qu’on peu y installer.

Du coup, Apple passe la deuxième, et réussi à nouveau son essai pour insérer l’Apple Store dans ses appareils avec la version 2.0 des firmware qui permettent maintenant d’ajouter et d’acheter les applications directement via iTunes ou encore mieux n’inporte où, n’impotre quand, à la demande via les iPhone et les iPod Touch (du 1-Click comme Apple le nomme si bien 😉 Du coup c’est toute l’hérésie des applications réseaux sociaux, des ados en manque de jeux vidéos, des marque en manque de branding qui s’occupe du reste et propose un catalogue d’application en ligne via le module Apple Store (non open-source…).

La suite ?

Reste à voir quelle sera la suite pour ce modèle de marketing mobile, les utilisateurs sont déjà impatients des versions Jailbreak pour le firmware 2.0 et de retrouver leurs ex-applications gratuites… Apple va devoir jongler entre des produits qui se vendent à profusion mais une culture de l’open-source qui s’emparent des possesseurs. On revient au bon vieux proverbe de la laitière… Mais il semble déjà assuré qu’un équilibre va se faire entre le open et le Store, à Apple de faire basculer ce dernier en sa faveur en devenant pourquoi pas le catalogue le plus intéressant ou le plus ouvert… Dans les 2 cas, les développeurs et les marques ont de belles opportunités pour placer leur widgets ! Les pouces sont déjà en trance…

Posted in:

2 Comments

Leave a Reply