• aside

La twitter attitude, étude de cas.

Il est vraiment grand temps de soulever la question Twitter, car aussi vite que cette tendance se propage dans nos moyens de communication, aussi vite les tentations liées à un nouvel outil prennent place auprès des marketers et de leurs confrères spammers (l’éternel combat du bien et du mal, black hat VS white hat en langage SEO, le pas est vite franchi !).

Mais qu’est-ce que ce Twitter ?

Twitter répond totalement à la nouvelle culture “2.0” (bien que je devrais utiliser la nouvelle dénomination 3.sociale qui est plus d’actualité !), autrement dit l’évolution “darwinienne” des outils TIC pour répondre à notre génération web : plus vite, plus global, plus social. Effectivement, Twitter permet facilement la mise en place de réseaux, et publication type microblogging pour ne jamais manquer une info (blogging à partir de quasiment n’importe quel média : messagerie IM type MSN, SMS, email, Internet mobile type applications iPhone, widgets, application Facebook, et tous ceux que j’aurais manqués …). Et toute cette nouvelle technologie se marie parfaitement avec les nouveautés de téléphonie mobile type iPhone et Blackberry. Le twitering va donner beaucoup de débouchés au marketing mobile et au widget marketing !

À la question pourquoi encore un nouveau support pour remplacer tous les logiciels de messagerie ? Il faut comprendre que Twitter n’a pas pour but de se positionner sur ce créneau, et cela parque sont utilité a souvent été détournée ou bien mal exprimée. D’ailleurs, les différentes polémiques au sujet de l’utilité de Twitter sont compréhensibles et l’on n’arrive pas toujours à lui trouver une réelle valeur ajoutée face à tous les supports actuels de communication web (Twitter et le spam, Twitter fini ?).

L’effet nouvelle tendance est toujours à considérer au lancement, mais après plus de 2 ans de service, on ira plutôt associer le succès à la caractéristique mobilité (qui paradoxalement pourrait sauver le petit Twitt…), la mobilité qui amène un déplacement des ex-applications desktop (fixes) vers une solution ultra-mobile avec de la consultation et surtout publication à partir de n’importe quel point d’accès à Internet (un bon article au sujet de twitter comme outil real-time pour la coordination et l’organisation d’événements et de réunions). Là encore, la grande révolution des modèles mobiles comme Google Applications, (suite bureautique complète online), la popularité des réseaux sociaux (Facebook, MySpace,…) et bien sûr la démocratisation des nouvelles technologies en mobile ont favorisé ce basculement.

Mais rassurez-vous Twitter n’est pas développé pour tuer la messagerie instantanée, sa limitation à 160 caractères et des éventuelles orientations vers un modèle économique sponsorisé publicités (affichage de tous les 100 tweets par exemple pour assurer le fond de roulement du système) l’ont positionner comme un nouveau support de communication et de promotion “opt-in” (abonnement avec accord et donc ignorance par la même occasion…).

Les opportunités marketing avec Twitter :

Twitter est ainsi un nouveau type de “feed” qui offre les perspectives suivantes en marketing web :

  • Rester connecté avec sa communauté et y garder un oeil (suivre et se faire suivre).
  • Discussions avec son groupe de travail, projets délocalisés, conférences.
  • Informations flux tendu sur un événement (ex: dépêches Roland Garros, Superbowl,…), une crise (accident, …)
  • Abonnement à des mises à jour d’un produit,
  • Lancements produits qui permettent grâce à Twitter de véhiculer son buzz marketing ((ex : le fil Twitter qui permet de faire du branding sur un feed Twitter, d’ailleurs Apple l’a bien utilisé pour le lancement de son MacBook Air; mirco feed pour micro laptop !))
  • Par la même occasion de la veille concurrentielle 😉
  • Mini-conférences très appréciées dans la web communauté
  • Support de Branding pour les marques, création d’une communauté

Le futur de Twitter ?

Twitter, sujet d'actualité dans les réesaux sociauxCette question est aussi délicate qu’il y a autant les fans de Twitter, autant ses détracteurs. Au même titre que la mode anti-Facebook qui arrive au moment où Facebook dépasse tous les précédents chiffres dans les réseaux sociaux. Je pense qu’il en est de même pour Twitter qui a été l’un des sujets de discussion les plus sollicités dans les médias influents de la blogosphère.

Laissons alors les prochains mois décider du sort de Twitter et surtout à l’intressé de choisir son véritable modèle économique pour assurer un avenir (voir les sujet concernant le business model Twitter). Ce qui est sûr c’est que malgré les dires, les tweets auront toujours de l’audience, et que la question d’un branding sur Twitter ou la création d’un feed Twitter est à garder en tête, surtout pour le coût minime que cela implique !

Pour Twitter ? http://twitter.com/palbertus

Contre Twitter ? http://www.windowslive.fr/messenger/ 😉

One Comment

  1. Beaucoup d'autres marques ont utilisé Twitter depuis pour leur promotion de produit ou juste pour communiquer sur la marque elle-même (je n'ai plus la liste en tête dsl…).

Leave a Reply